France
  • Deutschland
  • Austria
  • Sweiz

Une question? 04 83 97 00 52

0483 970052

9120064051396
  • 9120064051396
9120064051396

Griffe de Chat

90 gélules à 400 mg
x
Leider sind nur noch 46 Stück auf Lager. Bitte ändern Sie die Anzahl.
x

5% de rabais à partir de 2

8% de rabais à partir de 4

10% de rabais à partir de 6

Vous économisez 0%
TVA incl. et livraison excluse
-+
18,95 €
Vous économisez 5%
18,35 €
Vous économisez 8%
17,96 €
Vous économisez 10%
 
paypal
Kreditkarte

Extrait 100 % pur de Griffe de chat (Uncaria tomentosa), la plante médicinale originaire d’Amérique du sud. 

 

EFFETS DE LA GRIFFE DE CHAT (UNCARIA TOMENTOSA) 

  • Possède des vertus antioxydantes, anti-inflammatoires et permet de renforcer le système immunitaire.
  • Médicament naturel contre les douleurs articulaires
  • Bon pour l’estomac et l’intestin – efficace contre les troubles digestifs
Description
CompositionComposition
Dosage

La Griffe de chat (Uncaria tomentosa)

La Griffe de chat ( ou Uncaria tomentosa, Liane du Pérou, « Uña de gato » en Espagnol) est une plante puissante ayant des propriétés non seulement antivirales, mais aussi antioxydantes, anti-inflammatoires et antimutagènes. Ces propriétés bénéfiques pour la santé font de la plante un médicament naturel contre l’arthrite, les allergies, l’asthme, le diabète, le syndrome de fatigue chronique, le cancer, les infections virales, les ulcères, les hémorroïdes et bien d’autres. Cette liane caoutchouteuse pousse dans les forêts tropicales de l’Amazonie et est utile contre plusieurs troubles sévères par sa contribution à l’élimination des radicaux libres responsables de la dégradation des cellules. Les radicaux libres ont un rôle à jouer dans l’apparition de troubles légers ou sérieux et du cancer. Des recherches en laboratoire ont pu démontrer que la Griffe de chat stimule le système immunitaire, dilate les vaisseaux sanguins, a un effet diurétique et détend les muscles lisses comme l’intestin.

Ce n’est que récemment que la Griffe de chat a été reconnue comme plante médicinale en Amérique du nord ; en Amérique du sud par contre, elle jouit d’une longue tradition remontant à l’époque des Incas. Les populations indigènes des Andes utilisent la plante comme médicament contre les inflammations, le rhumatisme, les ulcères gastriques, la dysenterie et même les tumeurs. Dans la médecine populaire sud-américaine, elle est également utilisée pour le traitement de l’arthrite, des troubles intestinaux et des blessures. Le plus étonnant reste cependant la capacité qu’à la Griffe de chat de réparer les dommages causés à l’ADN.

Toutes ces propriétés font de la Griffe de chat une plante médicinale précieuse, mais elle a encore tellement à nous offrir.

8 utilités thérapeutiques de la Griffe de chat

1. Agit efficacement contre l’arthrite

Plusieurs études ont permis d’attester que la Griffe de chat soulage les symptômes de l’ostéoarthrite et de la polyarthrite rhumatoïde. En 2001 dans le cadre d’une étude de quatre semaines, 45 sujets souffrant d’ostéoarthrite au genou reçurent soit 100 mg de Griffe de chat lyophilisée, soit un placebo. Les chercheurs purent constater que « les douleurs dues à l’activité corporelle avaient remarquablement baissé , tout comme l’évaluation générale des patients et des médecins à l’aide d’une échelle, et ce dès les premières semaines du traitement ». Les douleurs au genou et autour du genou en situation de repos n’ont pas pu être complètement atténuées à la fin de la période de test, mais les chercheurs ont pu conclure que la Griffe de chat est un médicament efficace contre l’ostéoarthrite, et ce sans effets secondaires notoires.

Dans le cadre d’une étude publiée dans le Journal of Rheumatology, des chercheurs ont mis l’accent sur l’effet de la Griffe de chat chez des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde et qui prenaient des médicaments conventionnels contre la maladie au moment de l’étude. De cette étude en double aveugle, il a découlé qu’en comparaison au groupe témoin, un traitement à la Griffe de chat sur une durée de 24 semaines conduisait à une réduction significative du nombre d’articulations en souffrance. L’extrait utilisé provenait d’un plant de Griffe de chat contenant des alcaloïdes oxindoles pentacycliques.

2. Efficace contre le cancer ?

Des études scientifiques estiment que la Griffe de chat pourrait aider à l’élimination des tumeurs et des cellules cancéreuses, tel qu’il a pu en être observé en laboratoire. Une étude in-vivo faite en 2001 a montré que l’écorce de Griffe de chat (Uncaria tomentosa) empêche le développement de la lignée de cellules tumorales mammaires MCF-7 grâce à son effet antimutagène et anti-prolifératif sur les cellules cancéreuses.

La Griffe de chat a déjà pu faire ses preuves contre la leucémie. Dans une étude publiée en 2006 dans la revue British Journal of Haematology, il était question d’analyser l’effet antiprolifératif et apoptotique de cinq alcaloïdes oxindoles purs (isoptéropodine, ptéropodine, isomitraphylline, uncarine F et mitraphylline) de la Griffe de chat (Uncaria tomentosa). Lors des tests en laboratoire, quatre des cinq alcaloïdes furent inhibés par le développement des cellules leucémiques humaines. Les scientifiques ont également découvert que les alcaloïdes ptéropodine et uncarine F avaient des propriétés tout à fait particulières. La combinaison de ces deux alcaloïdes permettait de réfréner au mieux la croissance des cellules cancéreuses humaines. Elles a aussi provoqué une mort programmée (apoptose) de ces dernières. Ces résultats montrent que ces alcaloïdes spéciaux ont non seulement la capacité d’intercepter le développement du cancer, mais aussi la capacité de provoquer une autodestruction des cellules cancéreuses. Des recherches menées en 2015 ont eu comme conclusion que la Griffe de chat peut tout particulièrement être secourable aux cancéreux en stade avancé, ceci par le fait qu’elle améliorerait leur qualité de vie et réduirait la fatigue. Grâce à tout ceci, la plante peut être considérée comme une solution naturelle contre le cancer.

3. Répare les défauts d’ADN

Des recherches menées in-vivo ont pu montrer que des extraits hydrosolubles de Griffe de chat (C-Med-100) permettent de mieux réparer les défauts d’ADN, facilitent les réactions mitogéniques et permettent de réparer plus facilement les dommages subis par les leucocytes suite à une chimiothérapie. La chimiothérapie est une forme de traitement conventionnel contre le cancer et s’accompagne de plusieurs effets indésirables, auxquels appartient la dégradation de l’ADN dans les cellules saines.

Une étude menée en 2001 a analysé l’effet de l’extrait hydrosoluble de Griffe de chat (250 et 350 mg par jour) chez des volontaires ayant subi auparavant une chimiothérapie. Le test a duré huit semaines et les résultats étaient sans appel. Les chercheurs ont constaté une diminution drastique des défauts d’ADN. En outre, les deux groupes qui prenaient de la Griffe de chat avaient de meilleurs résultats que le groupe de contrôle en matière de réparation d’ADN. Ces deux groupes possédaient un nombre élevé de cellules sanguines. Ceci marque en effet un grand pas dans la recherche, car habituellement la chimiothérapie détruit ces cellules, ce qui augmente les risques d’infections.

Une étude datant de 2006 s’est évertuée à analyser la contribution de l’extrait hydrosoluble de Griffe de chat à la réparation des défauts d’ADN dans les cellules cutanées humaines. Pour cela, les chercheurs ont utilisé des échantillons de peau humaine. Ils ont noté que l’extrait protégeait les échantillons de la mort par rayonnement ultraviolet. Et comment ? Par le fait que grâce à l’extrait de Griffe de chat, les cellules cutanées purent se servir du rayonnement ultraviolet pour réparer leur ADN. Les chercheurs en ont conclu que la Griffe de chat peut être considérée comme écran solaire naturel.

4. Atténue l’hypertension

Des études dans lesquelles la Griffe de chat fut utilisée contre l’hypertension montrent que la plante peut abaisser la tension artérielle de manière naturelle. Dans la médecine traditionnelle chinoise, son cousin le Gou teng (Uncaria rhynchophylla) est utilisé pour cela ainsi que pour soulager différents symptômes neurologiques. De plus, la Griffe de chat permet la coagulation des plaquettes sanguines et empêche la formation de caillots. De ce fait, la plante pourrait probablement être utilisée avec succès en cas d’infarctus du myocarde ou d’AVC. L’effet désiré proviendrait non seulement d’une chute de la tension artérielle et d’une meilleure circulation sanguine, mais aussi du fait que la formation de dépôts et de caillots dans les artères et même dans le cerveau peut être évitée.

L’effet positif de la Griffe de chat sur la tension est dû à un alcaloïde : l’hirsutine. Cet alcaloïde ayant des propriétés thérapeutiques agit spécialement comme inhibiteur des canaux calciques dans le cœur et les vaisseaux sanguins. Pourquoi est-ce donc si important ? Les inhibiteurs de canaux calciques ont pour effet de faire chuter la tension, puisqu’ils empêchent les intrusions de calcium dans les cellules cardiaques et dans les parois des vaisseaux sanguins. Ils dilatent également ces derniers, ce qui permet une circulation sanguine plus saine et plus fluide.

5. Renforce le système immunitaire

Des études conjointes menées sur des animaux et sur des personnes ont pu mettre en lumière l’effet considérable de la Griffe de chat sur le système immunitaire. Dans une de ces études, des animaux furent soumis pendant huit semaines à une consommation d’extrait hydrosoluble de Griffe de chat. Les chercheurs ont pu remarquer une augmentation notoire des globules blancs, essentiels pour la lutte contre les infections. Les défauts d’ADN en brin unique et en double brin ont aussi pu être réparés. Ces découvertes impressionnantes ne laissaient également entrevoir aucun signe de toxicité sévère ou chronique chez les animaux testés.

Dan le cadre d’une autre étude, des humains adultes furent soumis à un prise de Griffe de chat pendant deux mois. Suite à cela, les sujets reçurent une injection contre la pneumonie. Il en a résulté que les sujets affichaient un « renforcement statistique significatif du système immunitaire » par rapport au groupe de contrôle qui, lui, n’avait rien reçu. Cette étude montre de façon on ne peut plus claire à quel point la Griffe de chat peut renforcer le système immunitaire. 

6. Complément pour le traitement du VIH ?

Certains patients souffrant d’infections virales sévères comme le VIH prennent de la Griffe de chat en complément de leur traitement – du fait de son effet sur le système immunitaire. Le VIH et le SIDA sont assez répandus dans le sud de l’Afrique et environ 25,5 millions de personnes sont infectées par le virus de part et d’autre du Sahara. Des solutions naturelles pour le traitement du VIH et du SIDA telles que la Griffe de chat y sont donc couramment utilisées.

En effet, une étude menée en 2001 a démontré que les remèdes naturels comme la Griffe de chat provoquent des réactions « probablement importantes » avec les antirétroviraux. Ce remède est généralement administré dans le but de ralentir le développement du VIH. Jusqu’à avis contraire, vous ne devriez pas combiner la Griffe de chat à des médicaments conventionnels, car il pourrait en résulter des réactions indésirables. Des recherches approfondies et des essais cliniques contrôlés restent encore à effectuer. Cependant, une étude non contrôlée a permis de se faire une idée de l’effet positif de la Griffe de chat sur le système lymphatique (globules blancs) des patients atteints de VIH.

7. Aide à combattre l’herpès

La Griffe de chat agirait aussi de façon positive sur le système immunitaire en cas d’infection herpétique. Le virus de l’herpès peut « rester en veilleuse » dans le corps humain toute une vie durant et ce de manière inaperçue. Il se « réveille » de temps à autre pour occasionner des éruptions cutanées telles que des boutons de fièvre et des ulcères.

Une étude publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology en 2011 a analysé en laboratoire les effets de diverses préparations d’Uncaria tomentosa sur l’herpès. Les chercheurs ont pu remarquer des antimutagènes ainsi que des activités anti-herpétiques. Les  vertus anti-herpétiques de la Griffe de chat se rapportent à ses polyphénols qui agissent de concert avec les alcaloïdes oxindoles ou même les glycosides de l’acide quinovique.

8. Atténue les troubles digestifs tels que la maladie de Crohn

Les scientifiques ont étudié une vertu probable de la Griffe de chat pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn. Il s’agit là d’un trouble provoquant des inflammations dans les parois intestinales. Ceci fait que les malades souffrent de maux de ventre, de diarrhées sévères, de fatigue, de perte de poids et de malnutrition. On suppose que la Griffe de chat (et plus particulièrement l’espèce Uncaria tomentosa) aide à combattre ces inflammations. Les patients doivent donc en consommer 250 mg par jour. Les symptômes de la maladie devraient s’estomper assez rapidement lorsque vous combattez l’inflammation de manière naturelle.

De plus, la Griffe de chat est utilisée comme moyen de traitement de divers troubles digestifs. Parmi ces troubles figurent la colite, la diverticulite, la gastrite, les hémorroïdes, les ulcères gastriques et le syndrome de perméabilité intestinale.

Origine de la Griffe de chat et analyse nutritionnelle

La Griffe de chat est une liane caoutchouteuse tropicale appartenant à la famille des Rubiacées. Elle grimpe aux arbres et s’y fixe grâce à ses épines en forme de griffes. Les arbres en question mesurent en général 30 mètres de haut ou même plus. Au moins 20 variétés possédant des épines aiguës et recourbées ont été identifiées comme étant de la Griffe de chat (uña de gato).

« Uña de gato », comme on l’appelle en Espagnol, pousse dans les forêts tropicales d’Amérique centrale et australe. Deux espèces sont particulièrement prisées en Amérique du nord et en Europe : Uncaria tomentosa et Uncaria guianensis. Chacune d’elles possède des propriétés différentes et est utilisée à diverses fins thérapeutiques. La majorité des recherches se concentrent cependant sur Uncaria tomentosa. Elle est surtout utilisée dans la médecine comme immunomodulateur. Uncaria guianensis quant à elle est traditionnellement utilisée pour le traitement des blessures. Aux États-Unis, c’est surtout l’espèce Uncaria tomentosa qui est en usage.

L’écorce et la racine de Griffe de chat sont utilisées à des fins thérapeutiques sous forme de thé et de teintures ou même de capsules et de cachets. La Griffe de chat est très riche en plus de 30 substances végétales connues, dont au moins 17 alcaloïdes, hormis les glycosides, les tanins, les flavonoïdes, les stérols, etc. Tous ces nutriments végétaux agissent, comme nous l’avons mentionné plus haut, de façon incroyable sur notre corps.

Histoire de la Griffe de chat et informations utiles

La Griffe de chat est connue comme la « liane du Pérou » et son utilisation remonte au temps des Incas. La Griffe de chat ou encore uña de gato compte parmi les plantes sacrées chez les tribus Ashaninka, Campo et d’autres populations riveraines de l’Amazone. D’après les chamanes de ces populations indigènes, uña de gato servirait de canal et de stabilisateur entre le monde physique et le monde spirituel. Ceci augmenterait l’importance de la plante pour le traitement des problèmes de santé, car selon eux, les causes d’une maladie sont de nature spirituelle.

Au XXième siècle, la Griffe de chat s’est fait connaître grâce au naturaliste allemand Arturo Brell. En 1926, il partit pour Pozuzo, une petite ville du Pérou fondée par les colons allemands dans la forêt tropicale. Brell y soignait ses propres rhumatismes grâce à la plante. Plus tard, il s’en servit pour soigner un autre colon, Luis Schuler, qui souffrait d’un cancer du poumon en phase terminale. Après plusieurs essais infructueux, Schuler dût boire trois fois par jour un thé à base de racine de Griffe de chat. D’après les dires, son état de santé s’améliora grâce au thé et un an plus tard, il était complètement guéri.

Aujourd’hui encore, la Griffe de chat cultivée de façon éthique reste une source de revenus non-négligeable pour beaucoup de villageois péruviens et brésiliens.

Effets secondaires potentiels et indications avant la consommation de Griffe de chat (Uncaria tomentosa)

En temps normal, la Griffe de chat (Uncaria tomentosa) est assez bien tolérée par l’organisme et n’est pas considérée comme toxique. On ne recense que très peu d’effets secondaires lors de la prise en petite quantités. Certaines personnes disent subir du vertige, des nausées et des diarrhées. La diarrhée et les selles molles ne sont en général que passagères et disparaissent quelques temps après le début du traitement.

Si vous souhaitez prendre de la Griffe de chat et que vous nécessitez d’autres médicaments, veuillez consulter votre médecin. Plusieurs réactions avec d’autres médicaments sont connues, parmi lesquelles figurent des chutes de tension ou une immunomodulation indésirable. Veuillez également consulter votre médecin lorsque vous éprouvez des troubles de santé persistants, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de maladies auto-immunes (telles que la sclérose en plaques ou le lupus), de ménorragie, d’hypotension ou de leucémie.

Aussi, si vous souffrez de la maladie de Parkinson, vous devriez immédiatement discuter avec votre médecin au préalable. En 2008, il a été rapporté le cas d’un homme atteint de la maladie et chez des complications apparurent suite à sa consommation de Griffe de chat. Son état de santé put s’améliorer une fois qu’il arrêta d’en consommer.

La consommation de Griffe de chat est déconseillée aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes. De même, la consommation de produits à base de Griffe de chat chez les enfants doit être au préalable approuvée par un médecin, étant donné qu’aucune recherche à ce sujet n’a encore été effectuée .

Si vous devez subir une opération programmée, vous devrez arrêter la consommation de Griffe de chat deux semaines avant l’échéance.

Si vous êtes allergique aux autres plantes de la famille des Rubiacées, vous pourrez probablement développer des allergies à la Griffe de chat. Dans ce cas, veuillez interrompre la consommation et consultez un médecin si le besoin se fait sentir.

Une plante connue généralement sous le nom d’acacia greggii (« catclaw acacia », « catclaw mesquite » ou « Gregg‘s catclaw ») pousse dans le sud-ouest des États-Unis et dans le nord du Mexique. Cette plante n’a aucun effet positif connu sur la santé humaine. Au contraire, elle contient des substances potentiellement toxiques.

En résumé

Si vous souffrez de troubles qui ne vous empêchent pas de consommer de la Griffe de chat, celle-ci est un remède naturel très efficace ayant très peu d’effets secondaires, quand bien même ils surviennent. Aux États-Unis, elle est le plus souvent utilisée comme traitement contre diverses formes d’arthrite. Son efficacité a pu être scientifiquement prouvée. Des études affirment en outre que la Griffe de chat aide à combattre le cancer, à réparer les défauts d’ADN et à consolider le système immunitaire à travers les globules blancs.

Depuis des siècles, elle est traditionnellement employée pour traiter les infections virales (comme l’herpès et le VIH), l’Alzheimer, le cancer, l’arthrite, la diverticulite, les ulcères gastriques, la colite, la gastrite, les hémorroïdes, les attaques parasitaires et le syndrome de perméabilité intestinale. À ce jour, la Griffe de chat aide encore de nombreuses personnes à lutter contre des problèmes de santé graves.

 

Sources (en langue anglaise) :

Sheng, Y., Li, L., Holmgren, K. & Pero, R. W. (2001, July). DNA repair enhancement of aqueous extracts of Uncaria tomentosa in a human volunteer studyPhytomedicine8(4):275-82, doi: 10.1078/0944-7113-00045

Piscoya, J.Rodriguez, Z.Bustamante, S. A.Okuhama, N. N.Miller, M. J. & Sandoval, M. (2001, September). Efficacy and safety of freeze-dried cat's claw in osteoarthritis of the knee: mechanisms of action of the species Uncaria guianensisInflammation Research50(9):442-8, doi: 10.1007/PL00000268

Mur, E.Hartig, F.Eibl, G. & Schirmer, M. (2002, April). Randomized double blind trial of an extract from the pentacyclic alkaloid-chemotype of uncaria tomentosa for the treatment of rheumatoid arthritisThe Journal of Rheumathology29(4):678-81

Riva, L.Coradini, D.Di Fronzo, G.De Feo, V.De Tommasi, N.De Simone, F. et al. (2001, July-August). The antiproliferative effects of Uncaria tomentosa extracts and fractions on the growth of breast cancer cell lineAnticancer Research21(4A):2457-61

Mammone, T.Akesson, C.Gan, D.Giampapa, V. & Pero, R. W. (2006, March). A water soluble extract from Uncaria tomentosa (Cat's Claw) is a potent enhancer of DNA repair in primary organ cultures of human skin. Phytotherapy Research20(3):178-83, doi: 10.1002/ptr.1827

De Paula, L. C.Fonseca, F.Perazzo, F.Cruz, F. M.Cubero, D.Trufelli, D. C. et al. (2015, January). Uncaria tomentosa (cat's claw) improves quality of life in patients with advanced solid tumorsJournal of Alternative and Complementary Medicine21(1):22-30, doi: 10.1089/acm.2014.0127

Rinner, B.Li, Z. X.Haas, H.Siegl, V.Sturm, S.Stuppner, H., et al. (2009, November). Antiproliferative and pro-apoptotic effects of Uncaria tomentosa in human medullary thyroid carcinoma cellsAnitcancer Research29(11):4519-28

Bacher, N.Tiefenthaler, M.Sturm, S.Stuppner, H.Ausserlechner, M. J.Kofler, R. et al. (2006, March). Oxindole alkaloids from Uncaria tomentosa induce apoptosis in proliferating, G0/G1-arrested and bcl-2-expressing acute lymphoblastic leukaemia cellsBritish Journal of Haematology132(5):615-22, doi: 10.1111/j.1365-2141.2005.05907.x

Williams, J. E. (2001, December). Review of Antiviral and Immunomodulating Properties of Plants of the Peruvian Rainforest with a Particlar Emphasis on Una de Gato and Sangre de Grade. Alternative Medical Review, 6(6):547-79. Verfügbar unter [http://www.samento.com.ec/sciencelib/carticles/CCReview%20of%20Antiviral2.pdf]

Lamm, S., Sheng, Y., & Pero, R. W. (2001, July). Persistent response to pneumococcal vaccine in individuals supplemented with a novel water soluble extract of Uncaria tomentosa, C-Med-100Phytomedicine8(4):267-74, doi: 10.1078/0944-7113-00046

Sheng, Y.Bryngelsson, C. & Pero, R. W. (2000, February). Enhanced DNA repair, immune function and reduced toxicity of C-MED-100, a novel aqueous extract from Uncaria tomentosaJournal of Ethnopharmacology, 69(2):115-26

Composition: 

Griffe de chat, hydroxypropylméthylcellulose (enveloppe de la gélule)

Quantités par gélule:

Extrait d‘Uncaria tomentosa
400 mg

 

Conseils d'utilisation 

 

  • En tant que complément alimentaire, prendre une gélule deux fois par jour avec assez d'eau.

 

La dose quotidienne recommandée ne doit pas être dépassée.
Les compléments alimentaires ne peuvent être utilisés comme substituts d'un régime alimentaire  équilibré et varié.
Conserver dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière. Tenir hors de la portée des petits enfants.

Donnez votre avis sur Griffe de Chat
Avis
Créez votre commentaire.
Nouveau sur le magazine
Puissance provenant de la mer ?
Êtes-vous un accro à la caféine?
Pourquoi devriez-vous changer ces habitudes rapidement