France
  • Deutschland
  • Austria
  • Sweiz

Une question? 04 83 97 00 52

0483 970052


Ginkgo biloba

Ginkgo biloba

Ginkgo biloba

Des recherches approfondies ont été menées pour étudier les effets anti-inflammatoires, antioxydants, plaquettaires et stimulants de la circulation. Aujourd'hui, l'extrait de feuilles de Ginkgo est contenu dans des compléments alimentaires ; il est utilisé pour traiter une grande variété d'affections. Selon les recherches actuelles, le Ginkgo biloba améliore les fonctions cognitives, l'humeur, la capacité à mémoriser, fournit plus d'énergie et soulage les symptômes associés à plusieurs maladies chroniques, telles que l'asthme, le TDAH et la démence.

Qu'est-ce que le Ginkgo biloba ?

Le Ginkgo biloba (Salisburia adiantifolia) est un extrait naturel des feuilles du Ginkgo chinois, également connu sous le nom de l'Arbre aux quarante écus. Le Ginkgo est l'une des plus anciennes espèces d'arbres au monde avec une longue histoire dans la médecine traditionnelle chinoise. Les membres de la cour royale recevaient des graines de Ginkgo pour le traitement de la sénilité. Le Ginkgo était également utilisé pour l'asthme, la bronchite, et les troubles rénaux et vésicaux.

Selon la médecine traditionnelle chinoise et les études cliniques actuelles, le Ginkgo biloba est sûr, efficace et bénéfique pour le corps de plusieurs manières, car il déploie un effet protecteur contre les lésions mitochondriales et le stress oxydatif.

Qu'est-ce qui rend le Ginkgo aussi efficace ?

L'extrait de Ginkgo biloba contient deux composants (flavonoïdes et terpénoïdes) ayant de fortes propriétés antioxydantes. On présume qu'ils ralentissent l'évolution des maladies liées à l'âge en luttant contre le stress oxydatif qui s'aggrave avec l'âge.

L'usage du Ginkgo est bénéfique pour les personnes de tous âges. Cependant, la recherche indique que les capacités cognitives sont particulièrement renforcées dans le groupe d'âge de 50 à 59 ans. Selon l'Université du Maryland, les scientifiques ont identifié plus de 40 composants dans la plante, sauf que seuls les flavonoïdes et les terpénoïdes leur est accordé une importance médicale. Les flavonoïdes sont des antioxydants végétaux. Dans des essais en laboratoire et des expériences sur des animaux, les flavonoïdes ont été capables de préserver les nerfs, le muscle cardiaque, les vaisseaux sanguins et la rétine contre les dommages. Les terpénoïdes (par exemple, les ginkgolides) améliorent le flux sanguin en dilatant les vaisseaux sanguins et en réduisant l'adhésivité des plaquettes.

Pour les personnes de tous âges, la dilatation des vaisseaux sanguins et l'amélioration de leur santé impliquent le soutien de l'activité cérébrale, du développement des mécanismes de détoxication et de la fonction immunitaire. Plusieurs des bénéfices les plus importants du Ginkgo sont liés aux fonctions cérébrales telles que la concentration, la mémoire et la performance mentale. Selon un rapport de l'International Journal of Phytotherapy and Phytopharmacology, le Ginkgo biloba est "actuellement le remède à base de plantes le plus étudié et le plus utilisé pour les troubles cognitifs et la maladie d'Alzheimer."

Une théorie mise sur le fait que le Ginkgo augmente l'absorption du glucose (sucre décomposé) par les cellules cérébrales, améliorant ainsi la transmission des signaux nerveux responsables de la mémoire, de l'humeur, de la réalisation des tâches, de la régulation de la fréquence cardiaque et de la santé oculaire – ainsi que d'autres fonctions vitales.

Produits les plus appropriés:

Composants du Ginkgo biloba

Les flavonoïdes (glycosides) et les terpénoïdes (ginkgolides, bilobalides) sont considérés comme les composants actifs du Ginkgo. Les autres éléments comprennent l'acide 6-hydroxykynurénique. La plupart des études ont été réalisées avec une solution standardisée de Ginkgo EGb 761 (24% de glycosides flavonoïdes, 6% de terpénoïdes) ou LI 1370 (25% de glycosides flavonoïdes, 6% de terpénoïdes).

Les feuilles contiennent une grande quantité de flavonoïdes. Particulièrement la kaempferol, la quercetin, les ginkgolides amers A, B, C, J et M et le bilobalide.

  • Flavonoïdes : sont des antioxydants très efficaces.
  • Terpènes : sont des substances phytochimiques. Il s'agit notamment du ginkgolide et du bilobalide.
  • Bilobalide : contribue à la protection des mitochondries. Le bilobalide dirige également d'importants facteurs de croissance du cerveau et empêche la mort cellulaire de la protéine amyloïde, ce qui prévient la maladie d'Alzheimer.
  • Ginkgolide A : est une molécule de facteur d'activation plaquettaire (PAF) très active qui forme une sorte de cage. Elle semble avoir un grand potentiel dans une variété de maladies inflammatoires ou immunologiques.
  • Ginkgolide B : a un effet positif sur les vaisseaux sanguins cérébraux en améliorant la circulation sanguine, en réduisant l'adhésivité des plaquettes, en dilatant les vaisseaux sanguins et en améliorant le transport de l'oxygène et du glucose vers le cerveau.
  • Ginkgolide C : est un ingrédient actif du Ginkgo. Le composé a été ainsi identifié comme antagoniste sélectif des récepteurs pour le facteur d'activation plaquettaire (CI50 = 37,6 μM). Il a été démontré que le ginkgolide C augmente la lipolyse et inhibe l'adipogenèse dans les adipocytes par la voie AMPK activée.

Ginkgo Biloba

Avantages prouvés du Ginkgo biloba

Ginkgo biloba en cas de troubles de la mémoire et de la concentration

La recherche montre que le Ginkgo peut lutter contre les troubles de concentration, inverser le déclin cognitif et guérir les symptômes de fatigue. Le Ginkgo peut même être utilisé pour traiter l'insuffisance cérébrale. Il s'agit d'un état caractérisé par un temps de concentration faible, la confusion, une performance physique réduite, la fatigue, des maux de tête et des sautes d'humeur.

De nombreux avantages scientifiquement prouvés du Ginkgo biloba sont basés sur le fait que la plante est un agent anti-inflammatoire efficace qui augmente l'activité antioxydante, réduit le stress oxydatif et améliore la circulation sanguine – tous des facteurs importants pour le maintien de la santé cognitive.

Lorsque des chercheurs de l'Institut de psychologie médicale de l'Université de Munich ont étudié les effets du Ginkgo sur les performances mentales d'adultes en bonne santé pendant quatre semaines, ils ont constaté des différences significatives dans l'auto-évaluation de la santé mentale et celle de la qualité de vie entre le groupe Ginkgo et le groupe placebo – bien qu'il n'y avait pas de différences dans l'état de santé général des sujets des deux groupes. Le groupe Ginkgo a fait état d'une meilleure performance motrice et d'une meilleure santé émotionnelle sans effets secondaires ou intolérances connus induits par les médicaments.

Dans deux autres essais cliniques, les participants ont montré une amélioration de la mémoire.

Ces études ne mènent pas à la conclusion que des doses très élevées d'extrait de Ginkgo devraient être prises pour augmenter la performance de la mémoire, mais plutôt que des doses modérées pourraient produire des effets cumulatifs qui profitent généralement à la mémoire.

Ginkgo biloba en cas de démence

Bien que le Ginkgo n'offre pas une guérison complète, il est avéré qu’il peut aider les personnes dont les capacités cognitives diminuent. Il en va de même pour les patients atteints de démence ou de la maladie d'Alzheimer. Des études prouvent que le Ginkgo améliore les performances cognitives et la mémoire tant chez les jeunes que chez les personnes âgées. En particulier, il semble aider les personnes souffrant de troubles cérébraux liés à l'âge.

La plupart des études ont examiné l'efficacité du Ginkgo chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer qui avaient déjà reçu un traitement standard avec des inhibiteurs de la cholinestérase. Lorsque des groupes individuels prenaient en plus des préparations à base de Ginkgo pendant au moins un an, on constatait des différences significatives dans la qualité de vie par rapport au groupe témoin (pas de Ginkgo).

Ginkgo pour l'anxiété et la dépression

Si vous souffrez de stress chronique, de nervosité, de dépression ou de sautes d'humeur qui nuisent à votre qualité de vie, le Ginkgo pourrait bien vous aider. Les recherches suggèrent que le Ginkgo utilise la capacité du corps à traiter les facteurs de stress et à agir contre les effets d'hormones de stress comme le cortisol et l'adrénaline.

Une étude menée auprès d'adultes plus jeunes et plus âgés, publiée dans le Journal of Psychiatric Research, a démontré que le Ginkgo améliore les fonctions cognitives, relève l'humeur et atténue les symptômes liés à l'anxiété. Une autre étude a montré que l'effet anti-stress des extraits de Ginkgo standardisés est dû aux composés de ginkgolide qu'ils contiennent et repose sur la capacité à réduire la conversion des récepteurs périphériques des benzodiazépines du cortex surrénalien.

Aide à maintenir la vue et à améliorer la santé oculaire

Des recherches plus approfondies sont nécessaires, néanmoins le Ginkgo semble avoir un effet bénéfique sur la santé des yeux, car la plante améliore l'irrigation sanguine des yeux et lutte contre les dommages causés par radicaux libres qui, autrement, endommageraient la cornée, la macula et la rétine. Les personnes âgées, en particulier, bénéficient du maintien de la vision et de la réduction des dommages causés par les rayons UV ou par le stress oxydatif dans les tissus oculaires.

Les scientifiques ont découvert que le Ginkgo peut réduire efficacement le risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge. Cela s'effectue par les facteurs d'activation des plaquettes et par la protection contre les dommages membranaires causés par les radicaux libres. Les chercheurs supposent que les facteurs vasculaires et les dommages oxydatifs sont principalement responsables de la perte de vision et d'autres maladies oculaires liées à l'âge. Les plantes et les herbes aux effets antioxydants – comme le Ginkgo – aident à prévenir ces dommages.

Effet du Ginkgo sur le glaucome

Le Ginkgo biloba peut améliorer la circulation sanguine dans le nerf optique et ainsi avoir un effet positif sur le glaucome.

Fin 2013, une étude a été publiée dans le Journal of Glaucoma sur l'effet de l'extrait de Ginkgo sur la perte du champ visuel chez les patients atteints de glaucome à pression normale. Ces patients ont été suivis pendant 12 ans en moyenne dans le cadre de cette étude et ont pris au moins quatre ans l'extrait de Ginkgo. Bien qu'il n'y ait pas eu d'effet sur la pression intraoculaire, la probabilité de perte du champ visuel était significativement plus faible chez ces patients que dans le groupe témoin.

Ginkgo en cas d'acouphènes et de bourdonnements

Les acouphènes sont souvent utilisés pour décrire les sons fantômes dans l'oreille qui peuvent comprendre des sonneries, des bruissements, des tintements ou des sifflements. Ces sons peuvent se produire dans une oreille ou dans les deux et devenir si forts qu'ils se répercutent sur votre capacité de concentration. Le type d'acouphène le plus courant est causé par des problèmes dans la zone externe, moyenne ou interne de l'oreille. Il est rare que la cause en soit une maladie vasculaire ou une maladie de l'os de l'oreille interne. L'acouphène peut également être un symptôme d'une perte auditive, de bouchon de cérumen, de stress, de dépression, de maladie des méninges, de maladies de l'articulation temporo-mandibulaire et de blessures à la tête ou au cou, qui sont tous liés à l'âge. Le traitement de l'acouphène dépend toujours de la cause. Peuvent entrer en ligne de compte les prothèses auditives, les appareils générant du bruit blanc, les antidépresseurs et les thérapies alternatives comme l'hypnose et l'acupuncture, ainsi que les herbes et les compléments alimentaires tels le zinc, le lipoflavonoïde et le Ginkgo biloba.

Le Ginkgo a de fortes propriétés antioxydantes et circulatoires et contient deux ingrédients actifs, les flavonoïdes et les terpénoïdes, qui aident à protéger les nerfs, les vaisseaux sanguins et les muscles cardiaques des dommages causés par les radicaux libres et à améliorer la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins. L'acouphène est souvent associé à des maladies vasculaires. Comme le Ginkgo biloba améliore la circulation sanguine, il est souvent utilisé pour traiter les acouphènes.

L'extrait de Ginkgo combiné avec des thérapies traditionnelles a pu considérablement améliorer les symptômes (sonnerie ou bourdonnement dans les oreilles) qui indiquent des acouphènes, ainsi que la réponse globale au traitement de la perte auditive induite par le bruit chez les mineurs.

L'extrait de Ginkgo (EGb 761) a été aussi efficace que la pentoxifylline dans le traitement des patients souffrant de surdité brusque.

Ginkgo contre les symptômes du SPM

Certaines recherches initiales permettent de supposer que le Ginkgo a un effet positif sur les femmes atteintes du SPM. Les symptômes fréquents comme les sautes d'humeur, les maux de tête, l'anxiété, la fatigue et les douleurs musculaires ont été soulagés. Le Ginkgo semble également améliorer l'humeur et la perception des femmes ménopausées et contribuer à leur bien-être général.

Une étude réalisée en 2008, après six mois de traitement au Ginkgo, a montré une nette diminution de la gravité des symptômes physiques et psychologiques.

Ginkgo biloba en tant qu'antioxydant et anti-inflammatoire

L'extrait de Ginkgo (EGb 761) a pu diminuer les dommages cellulaires causés par le peroxyde d'hydrogène aux globules rouges avec un déficit en G6PD (glucose-6-phosphate déshydrogénase) chez les patients exposés au stress oxydatif.

L'extrait de Ginkgo ginkgolide A a conduit à une réduction de la réponse inflammatoire dans les cellules endothéliales humaines des veines du cordon ombilical (HUVECs) à un taux de glucose élevé (probablement initié par l'effet de la voie de signalisation STAT3). Cette approche pourrait être prometteuse pour prévenir l'inflammation vasculaire chez les diabétiques.

Les composés isolés de l'écorce du tronc de Ginkgo ont mené à une inhibition significative de l'activité de production du gène NF-kB initiée par le TNF-alpha dans le modèle cellulaire. Ces composés pourraient donc être utilisés pour la prévention et le traitement des maladies inflammatoires et métaboliques.

Le Ginkgo biloba aide à prévenir les infections

  • Un composé chloroforme contenu dans le Ginkgo inhibe efficacement les entérocoques résistants à la vancomycine (ERV).
  • Les extraits de feuilles de Ginkgo ont développé une activité inhibitrice contre le virus de la grippe dans les cellules épithéliales rénales canines appelées cellules MDCK.
  • L'extrait alcoolique de Ginkgo montre une activité antibactérienne contre le Bacillus subtilis, l'Escherichia coli, l'Erwinia chrysanthemi et Xanthomonas phaseoli.
  • L'extrait de Ginkgo et les acides ginkgoliques ont efficacement inhibé la formation des biofilms l'E. coli et le Staphylococcus aureus. Ils représentent ainsi une source importante d'inhibiteurs de biofilms.
  • Le Ginkgo biloba a aussi produit des effets antibiotiques contre les isolats de salmonelles et de listeria provenant de volailles.

Ginkgo en cas de TDAH

Les chercheurs ont étudié l'efficacité du Ginkgo dans certaines combinaisons thérapeutiques et ont conclu qu'il pouvait soulager les symptômes associés au TDAH. Les patients ont signalé une amélioration de la concentration. La performance de la mémoire et l'exécution des tâches ont également été améliorées. Le Ginkgo pourrait donc aussi convenir aux personnes dyslexiques.

Dans une étude, les symptômes se sont améliorés chez les patients atteints de TDAH après avoir pris un extrait de Ginkgo. Les améliorations ont été déterminées sur la base d'évaluations cliniques et de tests de performance continus. De même, l'activité cérébrale des enfants a été mesurée. En outre, les chercheurs ont évalué les enfants sur la base de tests communs de qualité de vie et de l'échelle d'évaluation des effets secondaires. Les chercheurs ont découvert que la prise de Ginkgo soulageait les symptômes du TDAH chez les enfants. Cette amélioration a été confirmée par des mesures appropriées.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais les premières preuves indiquent que le Ginkgo peut soulager les comportements et les symptômes évidents de l'autisme.

Ginkgo

Ginkgo en cas de diabète et pour la prévention des complications tardives du diabète

Le Ginkgo biloba est efficace dans le traitement des patients présentant des problèmes rénaux au stade initial dus au diabète (réduit le taux d'excrétion d'albumine dans l'urine, régule les lipides sanguins, améliore la fonction rénale). L'extrait de Ginkgo, peut aider, par exemple, à abaisser le taux de glycémie, car il stimule le pancréas, ce qui conduit à sécréter davantage d'insuline. Les diabétiques (type 2) ont reçu une dose de 120 mg par jour pendant trois mois. Cette ingestion a permis d'améliorer le métabolisme de l'insuline et d'autres médicaments hypoglycémiants dans le foie, ce qui a fait baisser le taux de glycémie. Le plus grand bénéfice a été obtenu par les diabétiques souffrant d'insuffisance pancréatique. Le Ginkgo ne semble pas accroître la production de cellules bêta, mais il améliore l'absorption de l'insuline par le foie. Ainsi le taux d'insuline élevé est réduit.

Chez les patients atteints de diabète non insulino-dépendant, la prise d'extrait de Ginkgo a amélioré le taux de sécrétion du foie, le métabolisme du glucose induit par l'insuline et le taux de glycémie.

Ginkgo améliore la libido

Les chercheurs supposent que le Ginkgo se répercute positivement sur l'équilibre hormonal – en particulier sur le taux de sérotonine, la pression artérielle et la circulation sanguine. Cela pourrait profiter surtout aux personnes qui souffrent de dysfonction érectile ou d'une faible libido. Le Ginkgo dilate les vaisseaux sanguins et peut améliorer le flux sanguin vers les organes reproducteurs, ce qui est important pour la santé reproductive.

Ginkgo pour les maux de tête et la migraine

Le Ginkgo peut convenir au traitement naturel des maux de tête fréquents. La plante a un effet analgésique et dilate les vaisseaux sanguins. Cela peut également atténuer la fréquence et la gravité des crises de migraine. Le Ginkgo a un effet anti-stress et améliore aussi les signes de fatigue et constitue de ce fait un remède contre les maux de tête.

Ginkgo soulage les symptômes de l'asthme

Dans certaines études, la prise de Ginkgo a permis de soulager les symptômes semblables à ceux de l'asthme. La plante a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et agit positivement sur la fonction nerveuse. Après avoir pris du Ginkgo, les gens font état à plusieurs reprises d'une amélioration de leurs problèmes respiratoires.

L'extrait de Ginkgo peut entraver la pénétration des cellules inflammatoires telles que les éosinophiles et les lymphocytes dans les voies respiratoires, soulageant ainsi l'inflammation des voies respiratoires chez les patients asthmatiques. L'extrait de Ginkgo pourrait donc convenir comme complément au traitement conventionnel de l'asthme par les glucocorticoïdes.

Ginkgo biloba aide en cas d'hémorroïdes

Des études ont montré que le Ginkgo aide aussi en cas d'hémorroïdes douloureuses. L'enflure, la douleur et les saignements sont causés par une pression accrue sur les veines de l'anus et du rectum. Le Ginkgo peut aider à apaiser ces douleurs et ces inflammations et à améliorer la tolérance globale à la douleur. Cela prévient les saignements en liaison avec les hémorroïdes et fait du Ginkgo un remède efficace.

Ginkgo et la fibromyalgie

Malheureusement, les résultats de recherche pertinents ne sont disponibles que dans une mesure très limitée. Néanmoins, les patients atteints de fibromyalgie peuvent bénéficier du Ginkgo. La plante a atténué un certain nombre de symptômes qui se manifestent habituellement en cas de fibromyalgie. La plupart des études examinent l'efficacité du Ginkgo en cas de démence, de troubles de la mémoire et de troubles cognitifs. De nombreux patients atteints de fibromyalgie souffrent également de troubles cognitifs ("fibro-brouillard"). Par conséquent, cette recherche peut également présenter un intérêt pour les patients atteints de fibromyalgie.

Ginkgo soutient le traitement du cancer

Le Ginkgo convient également pour le traitement de soutien du cancer.

  • La plante favorise l’apoptose des cellules cancéreuses.
  • Le Ginkgo développe un fort effet thérapeutique dans le traitement du cancer lié à la fibrose.
  • La plante a un effet thérapeutique en cas de cancer en raison de radicaux libres.
  • Le Ginkgo est efficace dans le traitement des cancers causés par de nombreux carcinogènes (substances qui causent le cancer dans les tissus vivants).
  • Le Ginkgo renforce l'effet de la radiothérapie pour le traitement du cancer.
  • Le Ginkgo aide à réduire la taille des tumeurs cancéreuses.

L'usage de l'extrait de polysaccharide exocarpe de Ginkgo biloba (PEGB) a produit des effets thérapeutiques indéniables sur les tumeurs malignes de stade moyen et tardif dans le tube digestif supérieur des patients cancéreux et pourrait également réduire l'hématopoïèse inhibée et la perte de poids qui lui sont associé.

L'extrait de Ginkgo (EGb 761) a apporté des effets chimioprévenants contre l'ototoxicité due au cisplatine dans une étude pilote menée auprès de patients cancéreux. Il contribue à la régulation de la prolifération cellulaire et peut initier l'apoptose dans les cellules hépatiques humaines et ainsi déployer un effet protecteur contre le cancer du foie.

En outre, l'extrait de Ginkgo a produit un effet chimiopréventeur dans le cancer du sein dans les cellules cancéreuses du sein humain (indépendamment des récepteurs d'œstrogènes).

Ginkgo en cas d'artériopathie oblitérante des membres inférieurs – AOMI

Selon l'Institut national de la Santé américain (National Institutes of Health ; NIH), le principal effet médical du Ginkgo repose sur la capacité de la plante à stimuler la circulation. Les composés contenus dans les feuilles de Ginkgo dilatent vraisemblablement les vaisseaux sanguins et augmentent ainsi le flux sanguin vers les jambes, les oreilles, les yeux et le cerveau.

De plus, Ginkgo biloba peut aider en cas d'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI). Le Ginkgo contribue au traitement de diverses affections douloureuses en améliorant la circulation sanguine dans les extrémités. D'après le NIH, le Ginkgo soulage les symptômes de claudication ou de douleurs aux jambes causées par une mauvaise circulation.

Ginkgo pour prévenir l'accident vasculaire cérébral

Les scientifiques sont en outre à la recherche de preuves que le Ginkgo biloba prévient les accidents vasculaires cérébraux et convient au traitement des patients victimes d'un accident vasculaire cérébral. Ils présument que le Ginkgo rend la formation de caillots sanguins plus difficile et augmente simultanément le flux sanguin vers le cerveau. Par ailleurs, les chercheurs supposent que la plante empêche les radicaux libres d'endommager les cellules du cerveau après un accident vasculaire cérébral.

Les scientifiques chinois supposent que les préparations à base de Ginkgo peuvent aider à rétablir la capacité intellectuelle et de mémoire après un accident vasculaire cérébral.

Les chercheurs ont étudié l'effet de l'extrait de Ginkgo conjointement avec une dose quotidienne d'aspirine chez des personnes ayant récemment subi un accident vasculaire cérébral. Les patients ont reçu 450 mg d'extrait de Ginkgo biloba par jour avec 100 mg d'aspirine sur une période de six mois après leur AVC. Le groupe témoin n'a reçu que 100 mg d'aspirine par jour pendant toute la durée de l'étude. Les résultats ont montré que les patients traités avec de l'extrait de Ginkgo complémentaire se sont légèrement mieux comportés 30 jours après l'AVC dans une série de tests intellectuels et de mémoire. La santé vasculaire des participants a été examinée dans une deuxième étude deux ans après le traitement. Aucune grande différence n'a été constatée entre le groupe témoin, qui n'a reçu que de l'aspirine, et le groupe de traitement (aspirine et Ginkgo).

Ginkgo biloba pour la circulation sanguine et en tant qu'anticoagulant naturel

Le Ginkgo biloba inverse efficacement le profil de coagulation thrombogène sans augmenter le risque de saignement chez les patients nécessitant une dialyse péritonéale.

L'extrait de Ginkgo accroît de manière considérable la microcirculation dans la peau et le foie des patients âgés et pourrait donc être utilisé concomitamment pour le traitement des patients à microcirculation altérée.

Chez les patients souffrant d'athérosclérose, associé à une thérapie parentérale (NaCl), Ginkgo biloba  a réduit l'agrégation plaquettaire induite par le collagène à un niveau normal.

Ginkgo biloba en cas de mal des montagnes

Le Ginkgo biloba possède la capacité remarquable d'améliorer la circulation sanguine dans tout le corps de telle sorte qui lui permet de s'en tirer avec une faible teneur en oxygène dans l'air. Les extraits de Ginkgo ont des propriétés antioxydantes qui dilatent les vaisseaux sanguins et augmentent le flux sanguin périphérique dans les capillaires. La viscosité du sang est réduite et le métabolisme énergétique cérébral est régulé.

Ginkgo biloba et performance sportive

Les feuilles de Ginkgo contiennent des flavonoïdes et des composés polyphénoliques qui peuvent améliorer les performances physiques et cognitives. Dans une étude, 18 jeunes hommes en bonne santé et physiquement actifs ont pris un placebo ou 160 mg de Ginkgo biloba par jour pendant six semaines.

Les deux groupes ont enregistré une hausse de la capacité d'oxygène entre les deux périodes d'essai ; elle était de six pour cent dans le groupe de traitement et de un pour cent seulement dans le groupe témoin. De plus, le groupe du Ginkgo a indiqué une augmentation de la capacité antioxydante et d'une protéine qui influe sur un nombre important de fonctions cérébrales, y compris la stimulation de la croissance de nouveaux neurones et synapses, des nerfs et des voies de signalisation nerveuse.

Ginkgo biloba

Dosage du Ginkgo biloba

Vous devriez toujours vous conformer aux recommandations. Selon les symptômes, la dose se situe entre 40 et 300 mg par jour. Certains patients ont signalé un soulagement de leur douleur et une baisse de leur nervosité après avoir pris environ 40 mg par jour. D'autres études ont montré une amélioration des performances cognitives après ingestion d'environ 120 mg par jour. Les personnes âgées et les patients souffrant de troubles hormonaux, de symptômes liés à l'inflammation, de limitations cognitives et de sautes d'humeur ont tendance à avoir besoin de doses plus élevées.

Veillez à ce que les produits à base de Ginkgo soient des extraits standardisés contenant 24 à 32 pour cent de flavonoïdes (connus aussi sous le nom de glycosides de flavone ou hétérosides) et 6 à 12% de terpénoïdes (triterpènes lactones).

Voici la posologie recommandée en fonction de la maladie à traiter :

  • Troubles de la mémoire et Alzheimer : 120 - 240 mg par jour répartis en plusieurs doses individuelles.
  • Troubles de la concentration ou fatigue (liés au TDAH, dépression, sautes d'humeur) : 120 - 240 mg par jour.
  • Maladies inflammatoires et celles nécessitant une meilleure circulation sanguine (asthme, SPM, douleur, fatigue, fibromyalgie) : 120 - 240 mg par jour.
  • Jusqu'à présent, les scientifiques recommandent de ne pas donner de Ginkgo aux enfants.

Il faut compter de quatre à six semaines avant que vous ne constatiez les premiers résultats. Veuillez donc patienter.

Effets secondaires du Ginkgo biloba

Les effets secondaires ne surviennent que rarement et seulement sous des formes bénignes. Le centre médical de l'Université du Maryland cite les maux d'estomac, les maux de tête, les réactions cutanées et les étourdissements comme étant les effets secondaires les plus fréquents liés à la prise de préparations à base de Ginkgo. Parmi les autres effets secondaires, figurent la nausée, la diarrhée, l'agitation et les vomissements. Théoriquement, le risque de saignement augmente également, surtout chez les personnes souffrant de certaines maladies.

N'utilisez pas de Ginkgo si vous avez une tendance accrue aux saignements ou si vous souffrez de troubles convulsifs. Le Ginkgo ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes ou allaitantes, ni par les enfants ou les patients prenant des médicaments anticoagulants. Utilisez les substituts à base de plantes médicinales toujours sous surveillance médicale.

Veuillez noter que les effets secondaires énumérés ici dépendent de la dose. Donc, si vous connaissez la posologie qui vous est appropriée, il est peu probable que vous éprouviez des effets secondaires. La clé réside dans le fait de s'en tenir exactement aux quantités recommandées. Vous pouvez ainsi bénéficier de tous les avantages qu'offre le Ginkgo.

Facteurs influençant les effets secondaires du Ginkgo biloba

Différents facteurs influencent l'ampleur des effets secondaires après avoir pris une préparation à base de Ginkgo.

1. Type de préparation de Ginkgo

De toute évidence, de nombreux effets secondaires sont liés au type de préparation à base de Ginkgo pris. Il est donc important de s'informer sur le processus de fabrication du produit. C'est la seule façon d'évaluer les effets secondaires qui pourraient se produire. De plus, les effets secondaires dépendent souvent de la forme de la préparation, c'est-à-dire s'il s'agit de gélule, de comprimé, de gel ou d'extrait. Cela influence également le degré d'absorption dans le corps.

2. Dosage

Plus la dose est élevée, plus les effets secondaires sont graves. À une dose de 60 mg, la plupart des gens ne remarquent aucun effet secondaire ; à 120 mg, des étourdissements et des maux de tête peuvent survenir. Les personnes qui prennent des doses plus élevées ressentent des effets secondaires plus fréquents qui peuvent comprendre des hémorragies internes.

3. Période de temps

La période de temps joue également un rôle dans le fait de savoir si des effets secondaires apparaissent. Si la période d'ingestion est courte, des effets secondaires peuvent se produire au début, mais ils disparaissent après quelques semaines. Si l'ingestion est permanente, il peut n'y avoir aucun effet secondaire au cours des premières semaines, mais des problèmes peuvent survenir plus tard.

4. Interactions

Les remèdes à base de plantes interagissent avec une variété de médicaments différents. Les effets secondaires sont plus susceptibles de survenir si vous prenez du Ginkgo avec de l'alcool, de la drogue ou des anticoagulants.

5. Tare génétique et comportements

De nombreux effets secondaires ne se produisent qu'avec une certaine tare génétique, un niveau hormonal, des habitudes de sommeil ou certains régimes alimentaires. Cela fait en sorte qu'une personne constate des effets secondaires, tandis qu'une autre, qui prend exactement la même dose, n'en subit aucun.

Produits les plus appropriés:

Interactions du Ginkgo biloba

Le Ginkgo est généralement considéré comme sûr dans son usage et sans effets secondaires. Cependant, comme pour tous les remèdes à base de plantes médicinales, vous devriez prendre certaines précautions. Dans de rares cas, un très faible pourcentage de patients prenant du Ginkgo biloba a signalé des saignements. Il est donc possible que l'extrait interagisse avec les anticoagulants et les inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire. Le Ginkgo pourrait restreindre le processus de guérison après une chirurgie ou une blessure grave.

Comme pour tout autre médicament, les interactions avec d'autres médicaments ou d'autres risques doivent être pris en compte. Même le Ginkgo en combinaison avec l'ibuprofène peut augmenter le risque d'hémorragie interne.

Les patients souffrant de troubles circulatoires ou après avoir pris des anticoagulants tels que l'aspirine sont à risque d'effets secondaires.

Les patients qui prennent des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ne devraient pas utiliser le Ginkgo, car la plante inhibe la monoamine oxidase et réduit ainsi l'effet des antidépresseurs.

En outre, la combinaison des deux principes actifs augmente le risque du syndrome sérotoninergique qui peut être mortel. Parmi les ISRS comptent, par exemple, le Prozac, la fluoxétine et la sertraline, également connu sous le nom de Zoloft.

Le Ginkgo peut aussi renforcer l'effet (bon ou mauvais) d'autres antidépresseurs (IMAO - inhibiteurs de la monoamine oxydase).

Réaction allergique à l'acide ginkgolique

Les réactions allergiques sont principalement causées par l'acide ginkgolique contenu. Les feuilles de Ginkgo contiennent des alkylphénols à longue chaîne extrêmement allergènes. Les personnes allergiques au sumac vénéneux (rhus toxicodendron) et autres plantes contenant des alkyphénols devraient éviter complètement le Ginkgo. Le Centre médical de l'Université du Maryland prévient que les fruits ou les graines de Ginkgo ne doivent pas être consommés.

Une préparation à base de Ginkgo est considérée comme sûre si elle contient moins de 5 ppm d'acide ginkgolique.

L'usage de Ginkgo avec d'autres herbes

L'ajout de Ginkgo aux tisanes renforce l'effet des adaptogènes toniques ou des ingrédients médicaux. Pour cette raison, le Ginkgo est souvent utilisé avec d'autres herbes, comme la racine de rose ou le ginseng. En relation avec ces derniers, des effets synergétiques sont réalisés. Ensemble, ils fournissent un regain d'énergie et renforcent la concentration et l'attention.

 

Sources (en langue anglaise) :

Ribeiro, M. L., Moreira, L. M., Arçari, D. P., Dos Santos, L. F., Marques, A. C., Pedrazzoli, J. Jr., et al. (2016, October) Protective effects of chronic treatment with a standardized extract of Ginkgo biloba L. in the prefrontal cortex and dorsal hippocampus of middle-aged ratsBehavioral Brain Research, 313:144-50, doi: 10.1016/j.bbr.2016.06.029

Mahadevan, S. & Park, Y. (2008, January). Multifaceted therapeutic benefits of Ginkgo biloba L.: chemistry, efficacy, safety, and usesJournal of Food Science, 73(1):R14-9, doi: 10.1111/j.1750-3841.2007.00597.x

Wesnes, K. A., Ward, T., McGinty, A. & Petrini, O. (2000, November). The memory enhancing effects of a Ginkgo biloba/Panax ginseng combination in healthy middle-aged volunteersPsychopharmacology, 152(4):353-61.

Ferrante, R. J., Klein, A. M., Dedeoglu, A. & Beal, M. F. (2001, August). Therapeutic efficacy of EGb761 (Ginkgo biloba extract) in a transgenic mouse model of amyotrophic lateral sclerosisJournal of Molecular Neuroscience: MN., 7(1):89-96 

Canevelli, M., Adali, N., Kelaiditi, E., Cantet, C., Ousset, P. J., Cesari, M. et al. (2014, May). Effects of Ginkgo biloba supplementation in Alzheimer's disease patients receiving cholinesterase inhibitors: data from the ICTUS study.  Phytomedicine, 21(6):888-92, doi: 10.1016/j.phymed.2014.01.003

Cieza, A., Maier, P. & Pöppel, E. (2003). Effects of Ginkgo biloba on mental functioning in healthy volunteers. Archives of Medical Research, 34(5):373-81, doi: 10.1016/j.arcmed.2003.05.001

Liu, J. (2006, May). The use of Ginkgo biloba extract in acute ischemic strokeExplore (New York). 2(3):262-3, doi: 10.1016/j.explore.2006.03.012

Li, S., Zhang, X., Fang, Q., Zhou, J., Zhang, M., Wang, H. et al. (2017, December). Ginkgo biloba extract improved cognitive and neurological functions of acute ischaemic stroke: a randomised controlled trialStroke and Vascular Neurology, 2(4):189-197,  doi: 10.1136/svn-2017-000104

Ozgoli, G., Selselei, E. A., Mojab, F. & Majd, H. A. (2009, August). A randomized, placebo-controlled trial of Ginkgo biloba L. in treatment of premenstrual syndrome. Journal of Alternative and Complementary Medicine (New York), 15(8):845-51,  doi: 10.1089/acm.2008.0493

Evans, J. R. (2013, January). Use of Ginkgo biloba, an extract from the leaves of the maidenhair tree, for slowing the progression of age‐related macular degeneration. Cochrane Library, Issue 1. Art. No.: CD001775, doi: 10.1002/14651858.CD001775.pub2

Rigney, U., Kimber, S. & Hindmarch, I. (1999, August). The effects of acute doses of standardized Ginkgo biloba extract on memory and psychomotor performance in volunteersPhytotherapy Research 13(5):408-15

Fessenden, J. M., Wittenborn, W. & Clarke, L. (2001, January). Ginkgo biloba: a case report of herbal medicine and bleeding postoperatively from a laparoscopic cholecystectomyThe American Surgeon, 67(1):33-5

Sarikçioğlu, S. B., Oner, G. & Tercan, E. (2004, October). Antioxidant effect of EGb 761 on hydrogen peroxide-induced lipoperoxidation of G-6-PD deficient erythrocytesPhytotherapy Research, 18(10):837-40, doi: 10.1002/ptr.1544

Ngan, N. T., Quang, T. H., Tai, B. H., Song, S. B., Lee, D. & Kim, Y. H. (2012, March). Anti-inflammatory and PPAR transactivational effects of components from the stem bark of Ginkgo bilobaJournal of Agricultural and Food Chemistry, 60(11):2815-24, doi: 10.1021/jf204768d

Zhao, Q., Gao, C. & Cuim, Z. (2015, April). Ginkgolide A reduces inflammatory response in high-glucose-stimulated human umbilical vein endothelial cells through STAT3-mediated pathwayInternational Immunopharmacology, 25(2):242-8,  doi: 10.1016/j.intimp.2015.02.001

Kim, S. H., Lee, E. K., Chang, J. W., Min, W. K., Chi, H. S. & Kim, S. B. (2005, June). Effects of Ginkgo biloba on haemostatic factors and inflammation in chronic peritoneal dialysis patientsPhytotherapy Research, 19(6):546-8, doi: 10.1002/ptr.1633

Suter, A., Niemer, W. & Klopp, R. (2001, December). A new ginkgo fresh plant extract increases microcirculation and radical scavenging activity in elderly patientsAdvances in Therapy, 28(12):1078-88,  doi: 10.1007/s12325-011-0083-4

Bauer, U. (1984). 6-Month double-blind randomised clinical trial of Ginkgo biloba extract versus placebo in two parallel groups in patients suffering from peripheral arterial insufficiency. Arzneimittel-Forschung, 34(6):716-20

Költringer, P. & Eber, O. (1989, March). Collagen-induced thrombocyte aggregation in parenteral therapy using Ginkgo bilobaWiener Medizinische Wochenzeitschrift, 139(5):92-4

Dutta-Roy, A. K., Gordon, M. J., Kelly, C., Hunter, K., Crosbie, L., Knight-Carpentar, T. et al. (1999). Inhibitory effect of Ginkgo biloba extract on human platelet aggregationPlatelets, 10(5):298-305, doi: 10.1080/09537109975933

Rhee, D. J., Katz, L. J., Spaeth, G. L. & Myers, J. S. (2001). Complementary and alternative medicine for glaucomaSurvey of Ophthalmology, 46(1):43-55

Wu, Y., Park, K. C., Choi, B. G., Park, J. H., Yoon, K. S. (2016, May). The Antibiofilm Effect of Ginkgo biloba Extract Against Salmonella and Listeria Isolates from PoultryFoodborne Pathogenes and Disease, 13(5):229-38, doi: 10.1089/fpd.2015.2072

Lee, J. H., Kim, Y. G., Ryu, S. Y., Cho, M. H., Lee, J. (2014, March). Ginkgolic acids and Ginkgo biloba extract inhibit Escherichia coli O157:H7 and Staphylococcus aureus biofilm formationInternational Journal of Food Microbiology, 174:47-55, doi: 10.1016/j.ijfoodmicro.2013.12.030

Sati, S. C. & Joshi, S. (2011). Antibacterial activities of Ginkgo biloba L. leaf extractsThe Scientific World Journal, 11:2241-6, doi: 10.1100/2011/545421

Haruyama, T. & Nagata, K. (2013, July). Anti-influenza virus activity of Ginkgo biloba leaf extractsJournal of Natural Medicines, 67(3):636-42, doi: 10.1007/s11418-012-0725-0

Choi, J. G., Jeong, S. I., Ku, C. S., Sathishkumar, M., Lee, J. J., Mun, S. P. et al. (2009. January). Antibacterial activity of hydroxyalkenyl salicylic acids from sarcotesta of Ginkgo biloba against vancomycin-resistant EnterococcusFitoterapia, 80(1):18-20, doi: 10.1016/j.fitote.2008.09.001

Eli, R. & Fasciano, J.A. (2006). An adjunctive preventive treatment for cancer: ultraviolet light and ginkgo biloba, together with other antioxidants, are a safe and powerful, but largely ignored, treatment option for the prevention of cancer. Medical Hypotheses, 66(6):1152-6, doi: 10.1016/j.mehy.2005.12.025

Chen, H. S., Zhai, F., Chu, Y. F., Xu, F., Xu, A. H., Jia, L. C. (2003, September). Clinical study on treatment of patients with upper digestive tract malignant tumors of middle and late stage with Ginkgo biloba exocarp polysaccharides capsule preparationJournal of Chinese Integrative Medicine, 1(3):189-91

El Mesallamy, H. O., Metwally, N. S., Soliman, M. S., Ahmed, K. A. & Abdel Moaty, M. M. (2011, October). The chemopreventive effect of Ginkgo biloba and Silybum marianum extracts on hepatocarcinogenesis in ratsCancer Cell International, 11:38, doi: 10.1186/1475-2867-11-38

Park, Y. J., Kim, M. J., Kim, H. R., Yi, M. S., Chung, K. H., Oh, S. M. (2013, January). Chemopreventive effects of Ginkgo biloba extract in estrogen-negative human breast cancer cellsArchives of Pharmacal Research, 36(1):102-8, doi: 10.1007/s12272-013-0002-0

Tang, Y., Xu, Y., Xiong, S., Ni, W., Chen, S., Gao, B. et al. (2007, August). The effect of Ginkgo Biloba extract on the expression of PKCalpha in the inflammatory cells and the level of IL-5 in induced sputum of asthmatic patients. Journal of Hoazhong Univerity of Science and TechnologyMedical Sciences, 27(4):375-80, doi: 10.1007/s11596-007-0407-4

He, M., Zhang, X. M. & Yuan, H. Q. (2005, March). Clinical study on treatment of pulmonary interstitial fibrosis with ginkgo extractChinese Journal of Integrated Traditional and Western Medicine, 25(3):222-4

Burschka, M. A., Hassan, H. A., Reineke, T., van Bebber, L., Caird, D. M. & Mösges, R. (2001, July). Effect of treatment with Ginkgo biloba extract EGb 761 (oral) on unilateral idiopathic sudden hearing loss in a prospective randomized double-blind study of 106 outpatientsEuropeean Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 258(5):213-9

Koo, J. W., Chang, M. Y., Yun, S. C., Kim, T. S., Kong, S. K., Chung, J. W. et al. (2016, September). The efficacy and safety of systemic injection of Ginkgo biloba extract, EGb761, in idiopathic sudden sensorineural hearing loss: a randomized placebo-controlled clinical trialEuropeean Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 273(9):2433-41, doi: 10.1007/s00405-015-3821-4

Tan, J. & Peng, H. (2015, April). Clinical analysis of Ginkgo biloba injection combined with traditional therapy in treatment of explosive deafnessChinese Journal of Industrial Hygiene and Occupational Diseases, 33(4):279-81

Morgenstern, C. & Biermann, E. (2002, May). The efficacy of Ginkgo special extract EGb 761 in patients with tinnitusInternational Journal of Clinical Pharmacology and Therapeutics, 40(5):188-97

von Boetticher, A. (2011). Ginkgo biloba extract in the treatment of tinnitus: a systematic reviewNeuropsychiatric Disease and Treatment, 7:441-7, doi: 10.2147/NDT.S22793

Reisser, C. H. & Weidauer, H. (2001, July). Ginkgo biloba extract EGb 761 or pentoxifylline for the treatment of sudden deafness: a randomized, reference-controlled, double-blind studyActa Oto-Laryngologica, 121(5):579-84

Lu, J. & He, H. (2005, September). Clinical observation of Ginkgo biloba extract injection in treating early diabetic nephropathyChinese Journal of Integrative Medicine, 11(3):226-8

Kudolo, G. B. (2001, July). The effect of 3-month ingestion of Ginkgo biloba extract (EGb 761) on pancreatic beta-cell function in response to glucose loading in individuals with non-insulin-dependent diabetes mellitusJournal of Clinical Pharmacology, 41(6):600-11

Fang, X., Jiang, Y., Ji, H., Zhao, L., Xiao, W., Wang, Z. et al. (2015). The Synergistic Beneficial Effects of Ginkgo Flavonoid and Coriolus versicolor Polysaccharide for Memory Improvements in a Mouse Model of DementiaEvidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2015:128394, doi: 10.1155/2015/128394

Woelk, H. , Arnoldt, K. H., Kieser, M. & Hoerr, R. (2007, September). Ginkgo biloba special extract EGb 761 in generalized anxiety disorder and adjustment disorder with anxious mood: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Journal of Psychiatric Research, 41(6):472-80, doi: 10.1016/j.jpsychires.2006.05.004

Uebel-von Sandersleben, H., Rothenberger, A., Albrecht, B., Rothenberger, L. G., Klement, S., Bock, N. (2014, September). Ginkgo biloba extract EGb 761® in children with ADHDZeitschrift für Kinder- und Jugendpsychiatrie und Psychotherapie, 42(5):337-47, doi: 10.1024/1422-4917/a000309

Salehi, B., Imani, R., Mohammadi, M. R., Fallah, J., Mohammadi, M., Ghanizadeh, A. et al. (2010, February). Ginkgo biloba for attention-deficit/hyperactivity disorder in children and adolescents: a double blind, randomized controlled trial. Progress in Neuro-Psychopharmacology & Biological Psychiatry, 34(1):76-80, doi: 10.1016/j.pnpbp.2009.09.026

Li, S., Zhang, X., Fang, Q., Zhou, J., Zhang, M., Wang, H. et al. (2017, December). Ginkgo biloba extract improved cognitive and neurological functions of acute ischaemic stroke: a randomised controlled trialStroke and Vascular Neurology, 2(4): 189–197, doi: 10.1136/svn-2017-000104

Moraga, F. A., Flores, A., Serra, J., Esnaola, C. & Barriento, C. (2007). Ginkgo biloba decreases acute mountain sickness in people ascending to high altitude at Ollagüe (3696 m) in northern ChileWilderness & Environmental Medicine, 18(4):251-7

Sadowska-Krępa, E., Kłapcińska, B., Pokora, I., Domaszewski, P., Kempa, K. & Podgórski, T. (2017, August). Effects of Six-Week Ginkgo biloba Supplementation on Aerobic Performance, Blood Pro/Antioxidant Balance, and Serum Brain-Derived Neurotrophic Factor in Physically Active Men. Nutrients, 9(8): 803, doi: 10.3390/nu9080803

Produits les plus appropriés:
Ginkgo Biloba
Ginkgo Biloba
Ginkgo biloba contre les troubles de la mémoire et l'acouphène.
Griffonia 5-HTP
Griffonia 5-HTP
Votre solution naturelle pour les états d'anxiété et de stress et un sommeil réparateur.
Maca BIO Premium
Maca BIO Premium
Le maximum pour une performance physique et une capacité mentale optimales.   
Vous pourriez aussi être intéressé par ces magazines:
Puissance provenant de la mer ?
Les chercheurs savent depuis longtemps que les algues présentent de nombreux avantages pour notre ...
Êtes-vous un accro à la caféine?
Faites-vous partie de ceux qui boivent beaucoup de café ou savourez-vous une tasse de temps en ...
Pourquoi devriez-vous changer ces habitudes rapidement
Saviez-vous que la consommation régulière d'aliments frits augmente considérablement ...
Voilà ce qui est important ...
Saviez-vous qu'une grande partie des personnes atteintes de diabète de type 2 pourraient surmonter ...
Donnez votre avis
Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Écrivez le premier!