France
  • Deutschland
  • Austria
  • Sweiz

Une question? 04 83 97 00 52

0483 970052


Parasites dans notre corps - comment se débarrasser de sous-locataires désagréables

Parasites dans notre corps - comment se débarrasser de sous-locataires désagréables

Parasites dans notre corps - comment se débarrasser de sous-locataires désagréables

Pensez-vous être infesté de parasites ?

Vous vous dites – Bien sûr que non ! Seuls les animaux ont des parasites.

Mais la réalité est malheureusement différente !

L'homme a des parasites – et il en a toujours eu. Qu'il s'agisse de tiques, de puces ou de parasites intestinaux (p. ex. oxyures ou cestodes). Ils se sentent tous très à l'aise dans l'organisme humain.

 

En Europe, l'infection par les oxyures est la parasitose la plus répandue !
Un symptôme courant : démangeaisons nocturne de l'anus. 
"

 

Le problème des parasites

Notre système immunitaire travaille constamment à dépister et à détruire les intrus. Cependant, les parasites peuvent manipuler notre système immunitaire de telle manière qu'il ne les reconnaît pas comme des intrus. Ainsi, les parasites ne sont pas attaqués par notre système immunitaire et ont un accès libre.

Dans la plupart des cas, une infestation parasitaire s'accompagne d'une grande variété de symptômes, que même les experts ne peuvent souvent pas relier aux parasites. Mais la parasitologie existe depuis un certain temps. Toutefois, cette spécialité est à peine occupée jusqu'à présent.

 

 Environ 1/3 de la population mondiale (la plupart dans les pays en développement) est affectée par un ou plusieurs vers parasites.  

 

Produits les plus appropriés:

Comment pouvons-nous être infectés par des parasites ?

Les parasites accèdent généralement dans le stade de l'œuf dans l'organisme humain par l'intermédiaire d'aliments contaminés tels que les produits carnés crus ou les produits laitiers (giardia, toxoplasmose), l'eau potable infectée (amibe), les insectes infectés (malaria), les animaux domestiques (toxoplasmose, ver solitaire), certains endroits comme les terrains de jeux (oxyures) ou par contact direct avec le corps humain. Nous entrons davantage en contact avec eux surtout par le biais de voyages de longue distance dans les pays tropicaux. Ce n'est pas pour rien que sur les longs trajets, il est conseillé de ne manger que des aliments très chauds (cuits ou frits) et d'éviter plutôt les salades.

Si, en plus, un système immunitaire affaibli et un environnement intestinal malsain s'y ajoutent, les parasites ont alors la partie facile.

Groupe à risque : femmes enceintes

Les femmes enceintes reçoivent souvent un avertissement spécial contre la toxoplasmose, une maladie infectieuse causée par des parasites. L'être humain ne sert que d'hôte intermédiaire, la vraie cible étant les chats. Il n'est normalement pas nocif pour les humains, mais il peut être très dangereux pour le fœtus. L'infection se produit généralement par contact avec des excréments de chat ou des produits carnés crus. C'est l'une des raisons pour lesquelles les femmes enceintes ne devraient pas manger de salami, de tartare ou de jambon cru, par exemple.

Comparé à d'autres infections parasitaires, le corps produit ici des anticorps. Les personnes affaiblies peuvent cependant retomber malades.

 

 Par example, environ la moitié de la population allemande souffre de toxoplasmose à l'âge adulte !

 

Comment les parasites nous rendent malades

  • Les parasites viennent rarement seuls, ils amènent généralement des parasitismes tels que les mauvaises bactéries intestinales, les borrélies, les toxines ou les métaux lourds. Ceux-ci affectent gravement notre corps. Les produits métaboliques toxiques nous épuisent et entraînent de graves problèmes d'estomac.
  • Les parasites dans le corps vivent de nous en tant qu'hôtes. S'ils sont dans l'intestin, ils nous enlèvent des nutriments importants, car ils en ont aussi besoin pour vivre. Ainsi, nous en consommons moins et des carences en nutriments peuvent se développer bien que nous ayons une alimentation équilibrée.
  • Les parasites ne restent pas seulement dans l'intestin, ils atteignent toutes les parties de notre corps, même le cerveau. C'est là qu'ils participent à contrôler nos pensées, nos actions et nos émotions.
  • Les parasites peuvent causer de graves infections et allergies. Par exemple, vous développez soudainement une intolérance alimentaire. Car le corps est occupé de la défense antiparasitaire et dispose de moins de temps pour effectuer les processus immunologiques.
  • Les processus inflammatoires parasitaires augmentent le risque de maladies auto-immunes. Des maladies inflammatoires telles que la maladie de Crohn, l'arthrite ou même le cancer peuvent également en résulter.

 

 Environ seulement 1/3 des personnes infestées présentent des symptômes cliniques. Les parasites passent souvent inaperçus dans le corps humain pendant des années.

 

Les symptômes d'une infestation parasitaire sont très variables – selon la partie du corps infestée et le parasite impliqué. Dans la plupart des cas, les symptômes apparaissent soudainement et disparaissent tout aussi rapidement, pour réapparaître plus tard.

Certains parasites encombrent à peine l'hôte. D'autres, comme le ténia renard, attaquent le foie, les poumons et le cerveau.

Afin d'éliminer les parasites, il n'y a qu'une seule solution : une cure antiparasitaire !

 

Éliminer les parasites en 4 étapes :

1. Nettoyage du côlon :

Dans un premier temps, la surface de l'intestin est nettoyée du biofilm des parasites en nettoyant le côlon. Ils n'ont donc plus d'abri. L'environnement intestinal naturel est restauré et la fonction de l'intestin est stimulée.

2. Désintoxication :

Les parasites apportent des toxines et des métaux lourds, ils produisent également des produits métaboliques toxiques. Pendant la désintoxication (par ex. avec des algues Chlorella ou Spiruline), le système immunitaire endogène est activé.

3. Cure antiparasitaire :

Les parasites sont éliminés par des procédures spéciales. Les anthelminthiques sont habituellement prescrits. Le MSM est, en revanche, une solution naturelle car il a un effet antiparasitaire. 

4. Rester sans parasites :

Étant donné que le corps ne développe normalement pas d'anticorps contre les parasites, il y a toujours un risque de réinfection. Pour rester exempt de parasites, le système immunitaire et la flore intestinale doivent être renforcés à long terme.

Comment prévenir les infestations parasitaires ?

  • Alimentation saine : Une alimentation alcaline renforce le corps en se protégeant soi-même des parasites.  Car ces derniers préfèrent une mauvaise flore intestinale. De plus, prévenez les carences en éléments nutritifs (p. ex. les microalgues).
  • Renforcer le système immunitaire : Par exemple avec des probiotiques.
  • Lavez-vous soigneusement les mains avec du savon après chaque visite aux toilettes et gardez vos ongles courts.
  • Vermifugez régulièrement vos animaux domestiques et lavez-vous les mains après avoir joué avec eux.
  • Lavez les fruits et les légumes avant de les manger.
  • Évitez autant que possible la viande ou le poisson crus.
  • Lorsque vous voyagez dans les pays tropicaux, vous devez veiller à consommer des aliments bien chauffés.
  • Faites régulièrement une cure vermifuge naturelle (surtout après le voyage).

 

 Environ seulement 1/3 des personnes infestées présentent des symptômes cliniques. Les parasites passent souvent inaperçus dans le corps humain pendant des années.

 

Traitement rapide avec diagnostic précoce

Une maladie parasitaire serait généralement traitée rapidement si elle était détectée tôt. Mais il faut souvent plusieurs années pour qu'un parasite soit reconnu comme la cause des nombreux symptômes. Le diagnostic est généralement posé à l'aide d'une analyse des selles ou de sang.

Si vous, ou quelqu'un de votre entourage immédiat, souffrez d'une infestation parasitaire, toutes les personnes à proximité immédiate devraient également prendre un traitement antiparasitaire. Car le danger d'infection est grand !

Prévenez toujours une infestation parasitaire de la meilleure façon possible. Les parasites n'ont alors aucune chance !

 

Sources (en langue anglais):

Perry, G. H. (2014, November-December). Parasites and human evolutionEvolutionary Antropology, 23(6):218-28, doi:10.1002/evan.21427 

Araujo, A., Reinhard, K., Ferreira, L. F., Pucu, E. & Chieffi, P. P. (2013, September). Paleoparasitology: the origin of human parasitesArquivos de Neuro-Psiquiatria, 71(9B):722-6, doi: 10.1590/0004-282X20130159

Adalid-Peralta, L., Saenz, B., Fragoso, G. & Cardenas, G. (2018, July). Understanding host-parasite relationship: the immune central nervous system microenvironment and its effect on brain infectionsParasitology, 145(8):988-999, doi: 10.1017/S0031182017002189

Produits les plus appropriés:
MSM
MSM
Gélules MSM : Recommandées par de nombreux médecins ! 
Probiotiques
Probiotiques
Les gélules de probiotiques soutiennent votre digestion et renforcent le système immunitaire !
Spiruline BIO
Spiruline BIO
Un multitalent - pour plus d'énergie, de beauté et un corps ferme !
Vous pourriez aussi être intéressé par ces magazines:
Diagnostic final du côlon irritable
Souffrez-vous souvent de douleurs abdominales, de diarrhée et/ou de constipation ? Lorsque les ...
… et chaque année le rhume des foins dit bonjour
Nous sommes en avril et nous nous trouvons déjà en pleine saison des allergies. Comme ...
Le remède naturel pour les troubles hormonaux
Avez-vous parfois l'impression que vos hormones sont chamboulées ? En amour, cela arrive souvent ...
Un intestin sain – un enfant en bonne santé
L'hiver bat déjà son plein. Les enfants, qui sont souvent dehors pour jouer pendant la ...
Donnez votre avis
Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Écrivez le premier!